La moto électrique sans permis : le nouveau moyen de transport apprécié des jeunes citadins

0 Comments

Prisée pour sa performance et sa facilité de prise en main, en plus des avantages écologiques qu’elle propose, la moto électrique est la nouvelle tendance dans les grandes villes françaises. Ce sont notamment les adolescents qui les utilisent le plus. Certains modèles sont en effet disponibles sans permis.

Des véhicules bridés à 30 km/h

Conduire une moto électrique sans permis est une excellente solution pour les jeunes qui souhaitent gagner en indépendance. Plusieurs types de véhicules sont notamment proposés par les grandes marques comme zero motorcycles, Super Soco, etc. Retrouvez sur https://www.purerider.fr/ une large gamme de motos électriques de styles et de marques différents. Cela va d’un modèle plus sportif ou plus citadin, voire en version petite mobylette. Tout est une affaire de goût.

Il faut noter que ces véhicules sont bridés à 30 km/h maximum avec une puissance qui ne doit pas dépasser les 4 000 W, soit l’équivalent de 50 cc de cylindrée s’il s’agit d’un scooter à moteur thermique. A part cela, il y a également quelques normes à respecter pour la conduite de ces engins pour assurer la sécurité de tout le monde.

Moins chère, la moto électrique sans permis ne coûte que 2 500 euros en moyenne. Quelques enseignes vous proposent même de louer votre véhicule à moins d’une dizaine d’euros la journée. Dans les deux cas, on vous conseille de tester les bolides avant de faire votre choix afin de vous assurer un maximum de confort et une facilité de prise en main sur la route.

Comment conduire une moto électrique sans permis dans le centre-ville ?

La moto électrique sans permis fait partie des nouveaux dispositifs de transport personnel écologique. À l’instar des vélos électriques, elle est soumise à des règlements stricts, notamment pour une conduite en centre-ville. Elle ne peut être utilisée que sur les pistes cyclables, les chaussées et les routes. Certaines, qui disposent notamment d’une vignette Cirt’Air, peuvent aussi circuler sur les voies réservées. Il est interdit dans tous les cas d’emprunter les trottoirs.

Il est aussi obligatoire de porter un casque lorsque vous êtes sur votre moto électrique. Cela vous assure votre sécurité sur la route. Le reste de la parfaite panoplie du motard n’étant pas obligatoire : les gans, les lunettes, etc.

Quelques documents obligatoires tout de même

Si les jeunes peuvent conduire certains modèles de moto sans permis, il n’en demeure pas moins qu’en cas de contrôle routier, quelques documents sont obligatoires. Comme vous le savez, aucun véhicule n’est autorisé à circuler en France sans un certificat d’immatriculation. Si vous avez loué votre moto électrique, la carte grise doit être au nom de l’entreprise de location.
Par ailleurs, vous devez également avoir une assurance moto en cours de validité. Cette dernière prendra en charge les réparations en cas d’accidents, vol ou autres incidents. Encore une fois, si vous choisissez de louer votre engin, il est de la prérogative de l’entreprise de location de s’assurer du paiement des cotisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.